HISTORIQUE

C’est Mère Amélie de Meana, première provinciale salésienne de France qui est à l’origine de la fondation du pensionnat Sévigné, dans un contexte très difficile pour les congrégations religieuses de France. Elle propose le Nom de « Sévigné » en l’honneur de Madame de Sévigné « l’une des meilleures femmes écrivain de France ».

14 élèves et 3 enseignantes ouvrent la trame d’une longue histoire le 1er octobre 1905, ouvrant ainsi la trame d’une longue histoire dans l’ancien pavillon de chasse du Roi René, en suivant la pédagogie de Jean BOSCO, prêtre éducateur de la fin du XIXe siècle. En 1906 les sœurs font l’acquisition de la Maison grâce à la famille Olive, bienfaitrice des œuvres de DON BOSCO.

Le nombre des élèves augmente rapidement pour atteindre 133 élèves en 1933. Lors de la seconde guerre mondiale Sévigné devient hôpital militaire pendant un an puis est occupé à deux reprises par les allemands. Le 27 mai 1944 le bombardement de Marseille par les américains fait 8000 victimes et Sévigné est épargné de façon providentielle, 70 impacts de bombes dans le village voisin mais aucun dans l’école.

1955 : 600 élèves pour les cinquante ans de Sévigné, puis une période de transformations profondes du quartier, le village de Saint Jérôme devient un quartier de la ville, l’établissement prend un essor nouveau dans un quartier qui devient une ville.

1959 : Loi Debré, 1960 : premier contrat simple avec l’état, 1969 : signature du contrat d’Association avec l’état. 1980 : la mixité s’étend dans la maison ; 1000 élèves à Sévigné.

1991 : projet « Sévigné 2000 » permettant d’adapter les locaux aux nouvelles exigences de l’époque, les locaux du primaire sont réhabilités en 1992 et 1995, construction de l’amphithéâtre et du self en 1996, construction de la maternelle en 1999.

2005 : Centenaire célébré avec le cardinal Panafieu et par de nombreuses représentations théâtrales retraçant la saga de Sévigné qui compte alors plus de 1500 élèves.

2012 : voit la fin d’une tranche de travaux qui modifie la géographie de la maison: chaque classe a son local de classe, les professeurs se déplacent, 11000m2 de plancher servent les activités de 1550 élèves. Les outils numériques et TNI sont utilisés au service du développement des élèves.

2015 : lancement de « Sévigné 2025 », nouvelle tranche de travaux, et lancement du « Défi Citoyenneté 2025» projet d’engagement concret des jeunes pour le monde lors de l’année du centenaire de la naissance de Don BOSCO.

2016-2018: de nouvelles réformes de l’école au lycée amènent des chantiers pédagogiques et éducatifs.